Très Haut Débit Zone 1 : Cayenne, Rémire-Montjoly

Présentation

Le réseau de transport en fibre optique (projet SPANY) déployé par Guyacom depuis l’état de l’Amapa au Brésil, et interconnecté à l’internet via le câble sous-marin Americas 2, permet à l’entreprise de se positionner dans le secteur du Très Haut Débit (THD).

Le déploiement du THD fait l’objet d’un projet national, piloté par la Mission Très Haut Débit et réglementé par l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques). Cela consiste à prolonger les réseaux de transport et de collecte en déployant la fibre optique jusque dans les logements, d’où son acronyme FttH (Fiber to the Home). Un réseau intégral en fibre optique permet des connexions à débit symétrique, jusqu’à 100 MegaBit/S et plus, pour un accès à l’internet plus confortable, avec des services innovants, au service des particuliers, des administrations et des entreprises :

SCHEMA FIBRE DANS LOGEMENT - USAGES-page-001

SCHEMA FIBRE DANS LOGEMENT - USAGES - texte-page-001

Le déploiement du réseau en Guyane

Guyacom déploie actuellement son réseau de desserte en fibre optique à la Carapa et à Cayenne et Rémire-Montjoly simultanément. Ensuite, le maillage continuera vers Matoury, Macouria et Kourou puis vers le reste du territoire, dans un délai de 3 à 5 ans.

Téléchargez notre documentation sur le déploiement en fibre optique en Guyane par Guyacom.

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour suivre l’avancée de nos déploiements en Guyane.

L’offre commerciale de Guyacom à Cayenne et Rémire-Montjoly

flyer_ope_promo
Une offre accessible au plus grand nombre, un matériel à l’usage simplifié et une relation client de proximité, c’est le positionnement choisi par Guyacom. Nos abonnements au très haut débit en fibre optique (FttH ou FttLA) comprennent un accès à l’Internet jusqu’à 100 Mégabits par seconde et la téléphonie fixe illimitée vers fixes et mobiles de plusieurs destinations selon l’offre.

Téléchargez la FICHE DE SYNTHESE de nos offres dual play Très Haut Débit en Fibre Optique (FttLA ou FttH).

Téléchargez notre TARIFICATION GÉNÉRALE DES COMMUNICATIONS en zone littorale

Téléchargez nos conditions générales de vente pour les abonnements au Très Haut Débit en Fibre Optique

La règlementation

Pour l’essentiel, elle découle de la loi de modernisation de l’économie (loi n° 2008-776 du 4 août 2008), avec une déclinaison vers :

  • le Code des Postes et des Communications Electronique (CPCE),
  • Le Code de la Construction et de l’Habitation (CCH),
  • Le Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT).

Ainsi, le dispositif règlementaire prévoit :

  • Le découpage du territoire en zones très denses, où les opérateurs se déploient librement, et les zones moins denses (comme la Guyane), où les opérateurs se déploient selon des schémas et des contraintes visant à obtenir un réseau THD cohérant, progressif, sans exclusion de zones,
  • La mutualisation des infrastructures déployées par les opérateurs ou les collectivités (Réseau d’initiative publique),
  • L’obligation, pour les promoteurs et bailleurs sociaux, d’installer un réseau en fibre optique dans tout immeuble en construction, pour lequel la demande de permis de construire a été déposée à compter du 01/04/2012,
  • Ensuite, le réseau sera exploité, géré et maintenu par un opérateur d’immeuble, qui sera choisi par les copropriétaires. Pour ce faire, une convention est signée entre les deux parties, après validation en assemblée générale,
  • L’opérateur d’immeuble a pour obligation d’ouvrir son réseau aux autres opérateurs, à partir d’un point de mutualisation, afin que le client final ait le choix pour ses services et ses abonnements,
  • In fine, le législateur a institué un « droit à la fibre », comme il l’avait fait auparavant pour le téléphone et la télévision.

Téléchargez la convention type « d’équipement, gestion, entretien et remplacement de lignes en fibre optique à très haut débit »